La musique sans frontière

La musique, pour le rapprochement des cultures

La musique est un outil pour le rapprochement des cultures.
Etre musicienne c’est parler une langue universelle, qui non seulement peut être comprise de tous, mais peut aussi atteindre le coeur de chacun.
C’est pourquoi j’ai monté de 2016 à 2018 un projet de partage musical, autour d’un piano et sur un thème central, avec une association parisienne qui aide les familles immigrées en France à s’intégrer. Par l’écoute de la musique, l’écoute de l’autre, la connaissance d’un compositeur, de ses oeuvres et de son temps, les échanges peuvent prendre des formes différentes. Les personnes participant aux rencontres préparent ce qu’elles souhaitent partager de leur culture, sur le thème choisi, et quant à moi j’établis un lien avec des oeuvres que je joue.

Collaboration avec le lycée François Villon des Mureaux en 2006 autour d’un projet musical et littéraire

« Grâce à la musique, les espaces temporels et les différences de langues ne sont pas des frontières mais seulement un enrichissement. » Claire-Marie Le Guay

Claire-Marie Le Guay est intervenue auprès de lycéens des Mureaux (Yvelines) a priori peu sensibles à son art.

« Vous ne correspondez pas du tout à ce qu’on imagine quand on pense à la musique classique: vous êtes jeune, sympa, et le piano c’est formidable », se souvient avec joie Claire-Marie Le Guay, qui se rappelle avoir répondu à son auditoire: « Cette musique est pour tout le monde, je suis ici pour vous le dire ».
AFP, 26 janvier 2009

« Quand j’ai rencontré Claire-Marie Le Guay, sa lumière, sa joie et sa sincérité m’ont donné envie de connaître le monde de cette musicienne.
Sa générosité et son goût des rencontres ne se sont pas bornés à initier la littéraire néophyte et admirative que je fus immédiatement, puisqu’elle m’a proposé de partager son amour de la musique avec mes élèves de Lycée François Villon des Mureaux »
Mathilde Cortey, professeur de lettres, 31 mai 2006