Claire-Marie Le Guay a été à l’initiative de la commande et de la création du conte musical
Timouk, L’Enfant aux deux royaumes, CONNESSON / LiMET, ed Didier Jeunesse

Dans un château ancien, un petit garçon nommé Timouk s’étonne de ne trouver personne à son réveil. Un merle moqueur lui explique que ses parents sont partis à la guerre et qu’ils ne reviendront peut-être pas. Furieux, Timouk lui lance des pierres et subit du même coup un mauvais sort : il perd la parole.

Commence alors pour l’enfant une déambulation fantasmagorique dans le château désert, qui l’amènera à croiser une drôle de machine sur roues, un tigre puissant et magnifique et Alfred, le gardien du parc qui joue si bien du piano…

Marie Gillain, récitante
Claire-Marie Le Guay, piano
Sarah Nemtanu, violon
Marc Coppey, violoncelle
Romain Guyot, clarinette
Emmanuel Curt, percussions

Delphine Jacquot, Illustrations

Je souhaitais voir naître un conte destiné aux enfants, dans lequel le texte et la musique se répondraient, se complèteraient.
Les sons portant les mots, et réciproquement, dans un équilibre musical sans juxtaposition, sans écrasement du texte sur la musique.
Je rêvais d’une œuvre où la musique aurait force de voix, là où les mots s’arrêtent.
C’est ainsi que j’ai passé commande d’un conte musical à Guillaume Connesson et Yun Sun Limet, avec le soutien de l’Association Jeux de Miroirs et de La Flûte de Pan.
À l’origine du processus de création, une recherche était au centre de nos échanges :comment la musique naît-elle du silence ?
Ainsi est né Timouk, un enfant qui, découvrant l’émotion de la musique, retrouve la part de lui-même enfouie dans le silence.
« Il était une fois un royaume… »

Claire-Marie Le Guay